Rechercher
  • Emmy Ruel

Quels indicateurs de performance à utiliser pour démontrer la valeur ajoutée de la fonction RH?

Vous le savez, les talents sont l’un des principaux postes de dépense d’une organisation, particulièrement pour les entreprises de service. Avec la hausse des salaires observée au cours des dernières années, la pénurie de main-d’œuvre et l’inflation, plusieurs organisations se heurtent à un véritable casse-tête. Mais comment votre département RH peut-il démontrer que les ressources humaines et les talents ne sont pas une dépense, mais un investissement? Savez-vous qu’il existe plusieurs indicateurs de performance pour vous aider à relever ce défi? Il en existe facilement plus d’une dizaine. Ce blogue vous en présente quatre.


Le taux de rendement du capital humain


Cet indicateur financier permet d’établir le lien entre l’investissement dans vos talents et les profits de votre entreprise. Le résultat obtenu peut être interprété comme étant le profit pour chaque dollar investi en main-d’œuvre. Vous voulez ainsi obtenir un résultat supérieur à 1 (en obtenant 1,2, cela signifie que chaque dollar investi dans vos talents génère 1,20 $ de profit). Un résultat inférieur à 1 indiquera que vous perdez de l’argent avec votre main-d’œuvre.


Vous avez besoin de trois informations pour calculer cet indicateur :


- Le montant total des revenus;

- Le montant total de toutes les dépenses (incluant les coûts de main-d’œuvre);

- Le montant total des coûts de main-d’œuvre.


Bien entendu, il est important de souligner que cet indicateur varie énormément en fonction du secteur d’activité. Par exemple, les entreprises de service se retrouvent avec un résultat plus bas que les entreprises manufacturières.


Coût de la main-d’œuvre en pourcentage des revenus


Cet indicateur révèle vos coûts de main-d’œuvre par rapport aux revenus de votre organisation. L’interprétation de cet indicateur est bien simple, on calcule le montant à investir dans vos talents pour générer un dollar de profit. Le résultat est en pourcentage, ainsi vous souhaitez obtenir un résultat inférieur à 100 %. Dans le cas contraire, cela signifie que l’investissement dans vos talents n’est pas rentable.


Vous avez besoin de deux informations pour calculer cet indicateur :

- Le montant total des revenus;

- Le montant total des coûts de main-d’œuvre.


Le coût de la main-d‘œuvre en pourcentage des revenus varie lui aussi en fonction du secteur d’activité. Les entreprises qui oeuvrent dans le secteur des services professionnels obtiendront un résultat plus élevé que celles qui opèrent dans le secteur manufacturier.


Valeur ajoutée du capital humain


Cet indicateur permet de mesurer la valeur ajoutée générée pour chaque employé. Il s’agit en fait de profit généré par employé, mais en ne tenant pas compte des dépenses liées au capital humain.


Vous avez besoin de quatre informations pour calculer cet indicateur :


- Le montant total des revenus;

- Le montant total de toutes les dépenses (incluant les coûts de main-d’œuvre);

- Le montant total des coûts de main-d’œuvre;

- Le nombre total d’employés.


Tout comme pour les autres indicateurs mentionnés plus haut, la valeur ajoutée du capital humain varie en fonction du secteur d’activité.

Profit avant impôt par employé


Comme son nom l’indique, cet indicateur permet de visualiser le montant de profit obtenu avant impôt pour chaque employé. Vous êtes ainsi en mesure d’établir la valeur produite en moyenne par les employés.


Vous avez besoin de trois informations pour calculer cet indicateur :


- Le montant total des revenus;

- Le montant total de toutes les dépenses (incluant les coûts de main-d’œuvre);

- Le nombre total d’employés.


Cela ne sera sans doute pas une surprise, mais il est préférable de vous comparer auprès d’entreprises de votre secteur.


Pour chacun de ces indicateurs, si vous souhaitez vous comparer, assurez-vous de le faire auprès d’entreprises qui œuvrent dans le même secteur que vous (et surtout, assurez-vous d’utiliser la même formule de calcul). De même, un comparatif à soi-même au fil des années est également intéressant.


Comme vous pouvez le voir, les indicateurs financiers RH ne sont pas si compliqués et les informations nécessaires sont faciles à obtenir si vous avez un bon système comptable (et soyons honnête, qui conserve un mauvais système comptable?). En plus, ces indicateurs susciteront assurément beaucoup d’intérêt auprès de votre haute direction. Si vous êtes curieux d’en apprendre plus sur ces indicateurs ou connaître les formules, vous pouvez contacter l'équipe de Kara Pour connaître d’autres indicateurs financiers à ajouter à votre tableau de bord RH, cliquez ici.

0 commentaire