top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurEmmy Ruel

Comment convaincre votre gestionnaire d'investir en analytique RH?

L’utilisation et la valorisation des données sont devenues un incontournable pour toutes les organisations qui souhaitent prospérer. Depuis quelques années, la majorité des départements des ressources humaines (RH) ont emboité le pas et ont amorcé une initiative d’analytique RH pour mesurer leur performance. Si la culture de données ne fait pas partie de l’ADN de votre organisation, comment convaincre votre gestionnaire d'investir en analytique RH? Voici quelques arguments pour y arriver.

 

Vous devez d’abord comprendre les objectifs stratégiques de votre organisation

Avant de présenter votre projet en faveur de l'investissement en analytique RH, il est essentiel de comprendre les objectifs stratégiques de votre organisation. En identifiant les priorités de l'entreprise, vous pourrez aligner vos arguments sur les objectifs stratégiques attendus, tels que l'augmentation de la productivité, l’amélioration du revenu par employé, la rétention des talents ou la réduction des coûts de roulement.

Si vos arguments pour justifier votre projet ne sont pas alignés avec votre stratégie organisationnelle et vos objectifs, je peux vous confirmer que vos chances de succès sont faibles. 

 

Vous devez mettre de l’avant les bénéfices tangibles qui sont attendus

Lorsque vous présentez vos arguments pour justifier l’investissement en analytique RH, il est crucial de mettre l'accent sur les bénéfices tangibles que ce projet peut apporter à votre organisation. Par exemple, soulignez comment l'utilisation de données peut améliorer le processus de recrutement en identifiant les canaux les plus efficaces pour attirer les meilleurs talents, ou comment l'analyse des données sur l'engagement des employés peut contribuer à réduire le taux de roulement et à augmenter la productivité.

Si vous ne démontrez pas les avantages qui en découleront, comment votre organisation pourrait-elle embarquer dans ce projet? Malheureusement, « tout le monde le fait » ou « les opinions sont favorables » ne seront pas des arguments suffisants pour justifier un investissement.

 

Vous pouvez démontrer le retour sur investissement (ROI)

Pour convaincre votre haute direction d'investir en analytique RH, il est essentiel de démontrer le retour sur investissement potentiel de cette initiative. Présentez des exemples concrets de cas où l'utilisation de données a permis d'obtenir des résultats mesurables, tels que des économies de coûts, une augmentation du chiffre d'affaires ou une amélioration de la satisfaction des clients internes.

Par exemple, l’analyse de vos sources de recrutement pourrait vous montrer que l’une d’entre elles ne vous apporte aucune ou très peu de candidatures de qualité. Vous pourriez ainsi maximiser les investissements et les efforts dans les meilleures sources.

Vous devez souligner l'évolution de la fonction RH

Il est également important de souligner l'évolution de la fonction des professionnels RH et de la nécessité pour les organisations de s'adapter à ces changements. Expliquez comment l'analytique RH est devenue une fonction reconnue dans de nombreuses entreprises et comment ne pas investir dans cette initiative pourrait mettre votre organisation à la traîne par rapport à la concurrence.

Non, vous ne pouvez plus vous permettre d’attendre, de perdre vos meilleurs talents, de voir une situation survenir alors que vous auriez pu l’anticiper et l’éviter. Oui, investir en analytique peut coûter un certain montant, mais posez-vous la question : combien cela a coûté à notre organisation de ne pas avoir accès à ces informations.  

 

Vous pouvez proposer une approche progressive

Lorsqu’une personne nous contacte pour amorcer un projet d’analytique RH, l’une des premières recommandations que nous faisons est d’y aller progressivement. Vouloir tout mesurer simultanément vous mènera tout droit vers l’abandon (vous bifurquerez tout de même vers le découragement). Lorsque vous démarrez votre projet, et particulièrement si votre gestionnaire est réticent à investir massivement en analytique RH, proposez une approche progressive. Par exemple, commencez par des projets pilotes ou des initiatives à plus petite échelle pour démontrer la valeur de l'analytique RH avant de passer à des investissements plus importants.

 

Bref, convaincre votre gestionnaire d'investir en analytique RH peut être un défi, mais en présentant un argumentaire solide basé sur les objectifs stratégiques de l'organisation, vos bénéfices tangibles, le retour sur investissement potentiel et l'évolution de la fonction RH, vous saurez convaincre votre haute direction.

0 commentaire

Comentarios


bottom of page