Rechercher
  • Emmy Ruel

Comment calculer le taux de roulement, cet indicateur incontournable?

Un sondage effectué par Kara en 2013 révélait que 91 % des organisations mesuraient déjà leur taux de roulement. En près de 10 ans, ce nombre n’a cessé d’augmenter. De nos jours, les entreprises qui ne mesurent pas leur taux de roulement sont rares. Mais toutes ne le font pas nécessairement de la bonne façon. Et surtout, connaissent-elles vraiment quel est le coût de leur roulement?


Quelle est la bonne formule du taux de roulement?


Bien que le taux de roulement soit un incontournable sur tous les tableaux de bord RH, il n’en reste pas moins que plusieurs entreprises ne le mesurent pas de la bonne manière. Mais où est le problème si vous l’avez toujours mesuré de la même façon? Le problème survient lorsque vous voudrez vous comparer, et cette situation est inévitable puisqu’un jour ou l’autre, votre haute direction vous demandera « est-ce que ce résultat est bon? ». À ce moment, vous n’aurez d’autre choix que d’utiliser la formule de calcul utilisée dans les meilleures pratiques. Et si cette formule diffère de celle que vous utilisez actuellement, alors la comparaison ne sera pas valide.


Voici la formule utilisée dans les meilleures pratiques et celle recommandée par la norme ISO 30414

Il est important de noter que la division s’effectue sur le nombre moyen d’employés :

(nombre d’employés au début de la période + nombre d’employés à la fin de la période) / 2 Il est également possible de segmenter cet indicateur afin de séparer les départs volontaires des départs involontaires (veuillez consulter cet article pour en savoir plus).

Est-ce que le taux de roulement est le bon indicateur à présenter à sa haute direction?

Vous devez vous poser quelques questions très importantes avant de présenter vos indicateurs à la haute direction :


- En quoi cet indicateur intéresse la haute direction?

- Quel résultat devrais-je avoir?

- En quoi cet indicateur est important pour l’organisation?


Étant donné la pénurie de talents et le phénomène de la Grande Démission, il est évident que le taux de roulement est un indicateur essentiel pour toutes les organisations. Toutefois, il faut garder en mémoire que le résultat global, bien qu’intéressant, ne fournit pas d’informations précises. Il est ainsi important d‘effectuer une segmentation pour déterminer où se trouvent les problématiques :


- Par niveau d’ancienneté : Les personnes qui ont moins d’un an, cinq ans, 10 ans?

- Par génération : Les jeunes quittent-ils davantage que les plus âgés?

- Par service / département : Avez-vous des départements plus problématiques?

- Par niveau de performance : Est-ce que ce sont les plus performants qui quittent votre organisation ou les moins performants?


Présenter le taux de roulement est bien, mais c’est le coût du roulement qui percute.


Selon le Jack Phillips Center for Research, le coût associé au départ d’un employé peut varier de 30 % à 400 % de son salaire annuel, tout dépendant du type de poste (niveau d’entrée à haute direction). Le coût du roulement inclut plusieurs éléments :


- Coût du recrutement;

- Coût de formation;

- Perte de productivité;

- Perte d’opportunité d’affaires;

- Perte d’expertise;

- Etc.


Effectuons un calcul rapide en prenant pour exemple une entreprise de 100 employés qui se retrouve avec un taux de roulement de 24 % (cela signifie 24 départs). Ce résultat est réaliste puisque qu’il représente le taux de roulement annualisé de 2022 du Baromètre RH. Prenons comme référence le salaire moyen en 2022, soit 55 969 $ (article de Jobillico paru en août 2022).


Si nous prenons le pourcentage le plus bas, soit 30 % du salaire, cela représente un coût de 16 791 $ par départ ou 402 977 $ pour l’ensemble des départs. Il s’agit du minimum, puisque cela représente le montant pour le plus bas pourcentage du niveau d’entrée, sans qualification. Vous pouvez déjà conclure que le montant réel des départs pour cette organisation est beaucoup plus élevé. Cela peut facilement atteindre le million de dollars.


Donc, si vous devez présenter une information à votre haute direction, laquelle vous permettra d’avoir toute l’attention : parler d’un taux de roulement annuel de 24 % ou dire que le roulement vous a coûté plus de 400 000 $ au cours de la dernière année?


Vous souhaitez calculer votre coût de roulement? Utilisez cette calculette.


Est-ce que mesurer son taux de roulement signifie que vous faites de l’analytique RH?


Malheureusement, non. L’analytique RH représente beaucoup plus que de mesurer quelques indicateurs de performance. Toutefois, les indicateurs font partie des premières étapes de l’analytique RH. Consultez cet article pour en savoir plus.

0 commentaire