top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurEmmy Ruel

Comment parvenir à démontrer l'efficacité de votre projet d’analytique RH


L'analytique ressources humaines (RH) est devenue un incontournable pour toutes les organisations qui souhaitent maximiser leur performance. Elle permet aux entreprises de prendre des décisions fondées sur des données probantes, de prévoir les besoins en matière de talents et d'optimiser les processus de recrutement, de formation et de rétention. Cependant, malgré ses avantages évidents, il peut être difficile de démontrer l'efficacité de votre projet d'analytique RH.

 

Définir vos objectifs


Il est arrivé régulièrement à l’équipe Kara d’entendre « l’analytique RH, c’est beaucoup de temps et d’énergie pour des chiffres qu’on présente à l’occasion sur un tableau de bord » (ici, je l’avoue, cela arrive de moins en moins). Effectivement, si l’analytique RH représente uniquement le calcul d’indicateurs et les chiffres affichés sur votre tableau de bord. Cela va être difficile de démontrer que votre projet est efficace. La première étape pour vous en assurer sera ainsi de définir des objectifs spécifiques, clairs, mesurables et alignés sur votre stratégie organisationnelle. Par exemple, vous pourriez vouloir réduire le taux de roulement, améliorer le temps de recrutement ou augmenter l'engagement de vos talents. En ayant ces objectifs clairs en tête, vous pourrez évaluer plus facilement l'impact de vos efforts analytiques.

 

Identifier les KPIs pertinents pour votre organisation


Lorsque vous aurez défini vos objectifs, identifiez les indicateurs de performance clés (KPIs) qui vous aideront à les mesurer. Il est important ici de faire la différence entre les indicateurs de performance et les KPIs; Les indicateurs servent à mesurer certaines situations ou enjeux alors que les KPIs sont directement alignés sur la stratégie et permettent d’évaluer l’atteinte des objectifs.

Par exemple, le nombre d’employés est un indicateur de performance que la quasi-totalité des organisations mesurent, mais si votre objectif est de réduire votre absentéisme, ce n’est pas un KPI.

 

Valider la qualité de vos données


Nous le disons souvent, si vous souhaitez obtenir des résultats et des analyses fiables, les données que vous utilisez doivent être de qualité. Dans le cas contraire, comment pourriez-vous faire des recommandations qui font du sens à votre haute direction?

Si vous souhaitez vérifier la qualité des informations qui se trouvent actuellement dans vos systèmes, voici quelques trucs pour vous aider.

 

Analyser les tendances et les corrélations


À plusieurs reprises, nous avons abordé le fameux mur de l’analytique RH. C’est ici que nous le franchissons. Alors qu’on se concentre davantage ci-dessus à décrire ce qu’il s’est passé au sein de notre organisation, on tente ici d’établir des liens pour mieux décerner les tendances, les corrélations et les facteurs de causalité. Par exemple, vous pourriez découvrir que les équipes avec un taux de mobilisation plus élevé ont tendance à être plus productives, ou que les nouveaux employés qui reçoivent davantage de formations ont tendance à rester plus longtemps.

Cela va grandement vous aider dans votre prise de décisions en lien avec vos talents.

 

Communiquer les résultats de manière efficace


Combien de fois avons-nous entendu « Oh non, je ne veux pas montrer ça, mon résultat n’est pas bon! »? Malheureusement, c’est arrivé très souvent. Pour démontrer l'efficacité de votre analytique RH, il est essentiel de communiquer clairement les bons et les moins bons résultats à toutes les parties prenantes concernées, y compris la direction, les gestionnaires et les employés. L’analytique sert à nous améliorer, pas à se convaincre que nous sommes bons. Bref, votre projet d’analytique RH sera une réussite lorsque l’ensemble de votre organisation l’utilisera.

 

Et vous? Comment avez-vous déterminé la réussite de votre projet d’analytique RH?


0 commentaire

Comentários


bottom of page